La place accordée aux informations scientifiques dans les magazines de santé télévisuels

Auteur/Author : Pascale Mansier

Les magazines de santé télévisuels sont une constante du paysage audiovisuel depuis 60 ans et contribuent à la vulgarisation des connaissances. Depuis 1998, ils sont à l’antenne quotidiennement et en direct, hors weekend.

L’analyse de leur rubriquage depuis cette date permet de rendre compte de la place spécifiquement accordée aux informations scientifiques provenant du monde de la recherche. Les informations scientifiques contribuent pour une part modeste mais constante de la politique éditoriale des magazines de santé.

Les téléspectateurs entendent parler de recherche une à deux fois par semaine dans ces magazines et cette fréquence n’a pas été modulée par la création d’un site Internet dédié aux émissions, alors que celui aurait pu permettre un plus large accès à des connaissances scientifiques.

Dans ces magazines de santé télévisuels pour lesquels les producteurs postulent de la part des téléspectateurs une demande de réponses à des enjeux médicaux, la recherche scientifique, par essence source d’interrogations, d’incertitudes et de remise en question des connaissances, semble jouer un rôle minoritaire.

URL : https://lesenjeux.univ-grenoble-alpes.fr/2019/dossier/03-la-place-accordee-aux-informations-scientifiques-dans-les-magazines-de-sante-televisuels

Semantic publishing, la sémantique dans la sémiotique des codes sources d’écrits d’écran scientifiques

Auteur/Author : Gérald Kembellec

Cet article analyse les enjeux du semantic publishing en contexte scientifique et examine sous un axe sémiotique les codes sources qui en sont le vecteur de propagation.

Sont présentés et discutés les différents signes passeurs qui rendent possible le maillage de l’écriture fragmentaire en réseau : le RDFa, les microdonnées et le JSON-LD par exemple. Leurs usages sont ici analysés et mis en relation avec les besoins et objectifs des chercheurs, qu’ils soient auteurs ou lecteurs.

Enfin, le futur du semantic publishing scientifique est anticipé de manière critique et des points de vigilance sont évoqués tant sur la gouvernance des autorités et des schémas qui étayent le linked data que sur les tentations d’user et d’abuser des bénéfices communicationnels annexes entre médiation et médiatisation.

URL : https://lesenjeux.univ-grenoble-alpes.fr/2019/dossier/04-semantic-publishing-la-semantique-dans-la-semiotique-des-codes-sources-decrits-decran-scientifiques

Le numérique en bibliothèque : naissance d’un patrimoine : l’exemple de la Bibliothèque nationale de France (1997-2019)

Auteur/Author : Emmanuelle Bermes

Depuis les années 1980, des objets matériels et immatériels d’une croissante diversité se trouvent qualifiés de “patrimoine”. L’idée d’un patrimoine numérique est ainsi aujourd’hui institutionnalisée.

Pourtant, si l’on en croit l’expérience de la BnF au cours des vingt dernières années, l’acquisition d’une légitimité pour ces nouveaux objets patrimoniaux, qui vont des jeux vidéo sur support aux archives de l’Internet, des ouvrages anciens numérisés aux contenus dématérialisés collectés sur le web, a été une aventure mouvementée.Avec une période d’expérimentation, jusqu’en 2003, puis une période d’industrialisation et de professionnalisation, jusqu’en 2008, la filiation entre patrimoine écrit ou documentaire et patrimoine numérique a d’abord contribué à asseoir la place des documents et collections numériques dans les missions de la bibliothèque.

Cependant, cette continuité restait indissociable d’une profonde altérité, inhérente à la nature du web et des objets documentaires qu’il génère. Ubiquité, volatilité, déstructuration, massification, internationalisation, transversalité : autant de caractéristiques du web qui ont contraint la BnF à adapter ses processus de travail, ses méthodes de traitement, ses outils et son organisation.

L’étude de ce processus de patrimonialisation, qu’elle passe par l’observation des outils institutionnels qu’il mobilise, par l’étude des étapes ou gestes de ce processus, ou par les émotions qu’il suscite, fait apparaître deux aspects complémentaires du patrimoine numérique, interrogeant en profondeur l’identité et les missions de la BnF, dans son rapport à la société et au monde. D’une part, le numérique œuvre comme outil de dissémination, de médiation et de mise en valeur du patrimoine déjà existant ; d’autre part il voit émerger de nouveaux contenus et objets patrimoniaux.

Dans la vision originelle d’une “très grande bibliothèque, d’un type entièrement nouveau”, la numérisation avait pour mission de réconcilier le patrimoine avec la nation, en utilisant la technologie comme outil de décloisonnement. Vingt ans d’expérimentations et de pratique ont semble-t-il fini par renverser cette logique, faisant du numérique un nouveau patrimoine dans lequel la nation est appelée à se reconnaître.

URL : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02475991

Les données de la recherche AAU-CRESSON : résultats de l’enquête sur les usages des chercheurs, doctorants et ingénieurs en matière de gestion de données

Auteurs/Authors : Léa Mosnier, Françoise Acquier, Véronique Dom

Afin de mettre en place une politique de gestion des données du laboratoire AAU, une enquête a été menée au sein des deux équipes (CRENAU et CRESSON), permettant ainsi d’amorcer un plan de sensibilisation à la question des données de la recherche.

Inspirées des enquêtes effectuées auprès des chercheurs et doctorants des Universités de Lille, Rennes, Bordeaux et Bruxelles, les questionnaires ont été adaptés aux données collectées et traitées dans un laboratoire de recherche architecturale et urbaine, fortement interdisciplinaire.

URL : Les données de la recherche AAU-CRESSON : résultats de l’enquête sur les usages des chercheurs, doctorants et ingénieurs en matière de gestion de données

Original location : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02462300

L’éthique des données de la recherche en sciences humaines et sociales. Une introduction

Auteurs/Authors : Bernard Jacquemin, Joachim Schöpfel, Stéphane Chaudiron, Eric Kergosien

L’organisation de l’accès libre aux données scientifiques fait partie des objectifs de la recherche publique de la France. La volonté d’ouvrir les données de la recherche a été confirmée par le plan d’action national 2018-2020 dont l’engagement 18 vise à construire un écosystème de la science ouverte.

Sur le terrain, la politique d’ouverture s’accompagne d’une forte incitation à mettre en œuvre des bonnes pratiques scientifiques compatibles avec certains principes définis au niveau européens comme « FAIR Guiding Principles » de la gestion et du pilotage des données de la recherche. Quelle est la dimension éthique d’une gestion « FAIR » des données de la recherche?

À partir d’une sélection de publications récentes, d’enquêtes, travaux et activités menées autour des données de la recherche, notre communication essaie de synthétiser plusieurs aspects de la dimension éthique de la gestion des données de la recherche, dans l’environnement français, dont la place de l’éthique dans les plans de gestion, les données personnelles, la crédibilité ou encore la sécurité des données.

URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/GERIICO/hal-01958472v1

Faciliter et soutenir le travail des chercheurs : état des lieux, perspectives et réflexions sur l’exemple de la Haute école de travail social de Genève

Auteur/Author : Claire Wuillemin

Open science, diffusion et archivage en open access, gestion des données de recherche ; c’est cet immense mur de thématiques qui se dresse devant les chercheurs. Pour la plupart, ces enjeux sont les fruits de lentes, mais sûres transformations de la recherche vers une forme toujours plus collaborative et axée sur les données.

De plus, les chercheurs doivent faire face à une compétitivité toujours plus féroce où le nerf de la guerre réside dans la capacité à sécuriser des financements. Or, dans la continuité du foisonnement des nouveaux enjeux, les bailleurs de fonds durcissent leurs exigences d’année en année.

Pris en tenaille entre leurs responsabilités et un temps limité, les chercheurs sont souvent débordés et désarmés pour faire face à tous ces aspects. Pourtant, les chercheurs possèdent des alliés de taille autour d’eux qui peuvent les épauler sur ces divers sujets : les services institutionnels.

Synthèse d’un travail de master réalisé sur mandat de la Haute école de travail social de Genève (HETS-GE), le présent article se propose d’explorer la notion de soutien à la recherche dans un premier temps à travers la définition de ce concept et de ces enjeux, couplée à une brève revue de la littérature spécialisée.

Celle-ci est ensuite complétée par les éléments marquants d’entretiens individuels et de focus groups menés sur le terrain qui ont permis de dresser un tour d’horizon de la situation actuelle du soutien à la recherche à la HETS-GE.

La combinaison de ces deux types de données a mené à la formulation de propositions ancrées dans le contexte de la HETS-GE. Ces propositions se veulent toutefois applicables aux institutions préoccupées par les enjeux actuels de la recherche, et par les manières d’embrasser les transformations résultantes, afin de pouvoir faire évoluer l’offre de services et d’assurer un soutien adéquat et pérenne à la communauté de recherche.

URL : http://www.ressi.ch/num20/article_164

Editer un inventaire ancien en XML-TEI P5

Auteurs/Authors : Marie Bisson, Emmanuelle Kuhry, Anne Goloubkoff

Un des objectifs de l’observatoire Biblissima visait ”à produire des outils ergonomiques et génériques d’édition électronique”. Dans ce cadre un environnement d’édition en XML-TEI a été produit,  “TEI_inventairesAnciens”.

Ce document précise la méthodologie mise en place pour l’édition d’inventaires anciens. Il décrit le vocabulaire XML utilisé et l’outil de travail conçu pour l’établissement d’éditions scientifiques d’inventaires anciens.

URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02457987