Managing Research Data in Academic Institutions: Role of Libraries

« One of the global emerging trends in academic libraries is to facilitate the management of research data for the benefit of researchers and institutions. The purpose of this paper is to explore the role of a library in offering such research data management services. The paper discusses the importance of research data, its preservation, organization, dissemination and critical role in the scholarly research life cycle. The authors attempt to provide a vivid description of Research Data Management (RDM) as a service and in the process review the existing literature on the topic in addition to the indicating the tools and technologies that could be adopted in successful RDM service implementation. The paper also is an attempt to share the experience of creating the Vikram Sarabhai Library’s research data repository that was developed by adopting the open source software – CKAN. »

URL : http://eprints.rclis.org/24911/

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook

Faire parler les données des bibliothèques : du Big Data à la visualisation de données

« Cette étude se penche sur les enjeux de la réutilisation des données des bibliothèques à l’ère du Big Data. En ce qui concerne la production de connaissances sur le monde des bibliothèques et de l’information, les technologies d’analyse du Big Data, contrairement à ce que prétendent les discours qui peuvent parfois les accompagner, ne réduisent pas les biais et présupposés inhérents aux statistiques traditionnelles. Cependant, la visualisation de données, telle que revue et critiquée par les Humanités Numériques, pourrait permettre de prendre en compte d’une manière beaucoup plus centrale la nature fondamentalement politique des bibliothèques. Regardant le pilotage des établissements documentaires, certains auteurs appellent à fonder les décisions non sur les données et chiffres mais sur l’analyse de données. De fait, l’ouverture de la profession de bibliothécaire sur la science des données pourrait être un bon moyen de faire évoluer les méthodes d’évaluation et de pilotage. La visualisation est un moyen ludique d’apprendre l’analyse de donnée et permet de communiquer efficacement sur l’activité de l’établissement. En dernier lieu, les discours actuels accompagnant l’ère du numérique font l’apologie d’un accès individualisé et fragmenté à l’information qui permettrait de se passer des biais inhérents à toute classification universelle. Néanmoins, ces biais sont transposé dans les algorithmes de recherche de l’information. Dès lors, il devient nécessaire de penser un système de navigation qui exprime ce biais et le soumette davantage à une discussion : transformer un catalogue de bibliothèque en data game pourrait être une solution pour exprimer de manière ludique la métaphore sous-jacente à toute organisation des connaissances. »

URL : http://microblogging.infodocs.eu/wp-content/uploads/2015/02/lapotre2014.pdf

URL alternative : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/65117-faire-parler-les-donnees-des-bibliotheques-du-big-data-a-la-visualisation-de-donnees

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook

Accompagner les citoyens dans l’acquisition d’une culture numérique : le rôle des bibliothèques de lecture publique dans la formation au numérique

« Ce mémoire étudie l’opportunité pour les bibliothèques d’aider les citoyens à améliorer leur culture numérique. Depuis les années 1990, les politiques publiques se sont appliquées, en France, à donner accès à tous aux technologies numériques, sur la base de théories aujourd’hui remises en cause comme la « fracture numérique » ou les « natifs du numérique ». Les premières institutions à avoir proposé une formation, non seulement aux usages de base des principaux logiciels, mais également à des compétences numériques et à une réflexion critique, ont été les Espaces Publics Numériques (EPN). Bien que ce label puisse s’appliquer à des bibliothèques, la plupart d’entre elles commencent seulement à s’emparer de cette mission. Savoir s’il s’agit d’une mission prioritaire – et donc, quelles ressources peuvent y être affectées –, quelles sont leurs forces et faiblesses, quels partenariats elles peuvent et devraient développer, etc., nécessite encore une réflexion coordonnée au niveau national, mais également à l’échelle des territoires. »

URL : http://microblogging.infodocs.eu/wp-content/uploads/2015/02/tur2015.pdf

URL alternative : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/65114-accompagner-les-citoyens-dans-l-acquisition-d-une-culture-numerique-le-role-des-bibliotheques-de-lecture-publique-dans-la-formation-au-numerique

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook

Linking Libraries to the Web: Linked Data and the Future of the Bibliographic Record

« The ideas behind Linked Data and the Semantic Web have recently gained ground and shown the potential to redefine the world of the web. Linked Data could conceivably create a huge database out of the Internet linked by relationships understandable by both humans and machines. The benefits of Linked Data to libraries and their users are potentially great, but so are the many challenges to its implementation. The BIBFRAME Initiative provides the possible framework that will link library resources with the web, bringing them out of their information silos and making them accessible to all users. »

URL : http://microblogging.infodocs.eu/wp-content/uploads/2015/02/gonzales2014.pdf

DOI : 10.6017/ital.v33i4.5631

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook

Le virage Linked Open Data en bibliothèque : étude des pratiques, mise en œuvre, compétences des professionnels

« Les Linked Open Data (LOD) mettent peu à peu en évidence des enjeux considérables pour les professionnels de l’information et les bibliothèques. Cet article fait un tour d’horizon de la question en abordant plusieurs aspects. Après avoir introduit les concepts-clés de cette thématique, il s’attache à déterminer l’utilité des LOD en bibliothèque en présentant quelques applications innovantes. Prérequis pour la création de telles applications, la conversion des données en LOD est décrite sous la forme d’un procédé généralisable. L’article change ensuite de perspective et se penche sur le professionnel de l’information, en identifiant les compétences les plus pertinentes à acquérir pour faire face à ces évolutions. Enfin, il décrit la réalisation concrète d’une formation à distance sur les LOD, accessible à tous sur le web. »

URL : http://www.ressi.ch/num15/article_100

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook

Co-construire les collections avec les usagers

« La co-construction des collections avec les usagers intéresse de nombreuses bibliothèques de lecture publique, d’une part pour augmenter la proximité de l’institution avec les citoyens et d’autre part dans le but de proposer des collections mieux adaptées aux besoins des lecteurs. Mais elle soulève également des réticences, notamment parce que la collection relève du domaine du professionnel et que l’idée de déléguer ces tâches aux usagers suscite des résistances. Ce mémoire a pour but de délimiter les contours de la co-construction, une notion très discutée mais encore peu définie, d’explorer et d’analyser les enjeux de son application au domaine des collections, et enfin de servir de guide pratique en donnant des lignes directrices et des conseils aux bibliothèques qui souhaitent mettre en place de tels projets. »

URL : Co-construire les collections avec les usagers

Alternative URL : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/64143-co-construire-les-collections-avec-les-usagers

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook

Patron Driven Acquisitions PDA of e books New…

Patron-Driven Acquisitions (PDA) of e-books: New life for the library catalog? :

« This paper highlights an overview of the conceptual approach to e-resource discoverability in academic libraries with a focus on research on the assessment of library catalog performance in the Patron-Driven Acquisitions (PDA) model for e-book collection development. Although the published literature stresses the key role of the library catalog in the PDA model for e-book acquisitions, the findings in this paper show that, until now, there has been a lack of research on users’ e-resources searching behavior and PDA. As a conclusion, the authors think that in such a large universe of digital information on the Web, a new branded local catalog could be the way to visualize a more “tangible” experience between users and e-book collections. »

URL : http://eprints.rclis.org/22438/

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook

De l’intérêt des bibliothèques nationales pour l’Open Access…

De l’intérêt des bibliothèques nationales pour l’Open Access :

« Il y a de cela dix ans, la Déclaration de Berlin sur le libre accès à la connaissance en sciences exactes, sciences de la vie, sciences humaines et sociales, désormais reconnue comme l’un des textes fondateurs du mouvement de l’Open Access (OA), précisait les deux conditions requises pour qu’une publication soit dite de libre accès :
• l’attribution d’un droit d’accès « gratuit, irrévocable et mondial » et d’une licence de réutilisation, d’une part ;
• l’archivage électronique de sa version complète, d’autre part.

À ce jour, quatre bibliothèques nationales figurent parmi les 451 signataires de ce texte : la Bibliothèque royale du Danemark, la Bibliothèque royale de Suède, la Biblioteca de Catalunya et la Bibliothèque nationale islandaise. Cela paraît bien peu et interroge sur les raisons qui pourraient pousser ces établissements à s’intéresser à la pratique de la diffusion en ligne, sans intermédiation et sans barrière financière, de la littérature scientifique.

Tout d’abord, la Déclaration de Berlin embrasse dans sa définition du libre accès non seulement les données et travaux de la recherche mais aussi les biens culturels : « Nous définissons le libre accès comme une source universelle de la connaissance humaine et du patrimoine culturel ayant recueilli l’approbation de la communauté scientifique. » Permettre à tous d’accéder à « la connaissance, la pensée, la culture et l’information » est un des engagements des bibliothèques publiques. Certes, « [l]e fonds commun de la pensée et de l’information scientifiques est [déjà] de libre parcours. » Toutefois la tendance aujourd’hui est à une privatisation du savoir. Peuvent être évoqués ici le phénomène d’extension du domaine du brevetable (au vivant, aux mathématiques, aux découvertes elles-mêmes), l’allongement de la durée des droits d’auteur et l’octroi d’une protection juridique aux « digital barbed wire 6 » (« fils de fer barbelés numériques »). Les bibliothèques nationales peuvent dès lors soutenir l’émergence de nouveaux modèles de diffusion de l’information.

Les bibliothèques nationales se sont saisies de la question de l’Open Access à des degrés divers. Certaines ont usé de leur position stratégique pour défendre la cause du libre et engager le politique à s’y intéresser à son tour. D’autres ont choisi de mettre à profit leurs compétences et leurs moyens pour faire avancer un dossier particulier, qu’il s’agisse de signalement, d’archivage ou d’édition électronique. D’autres encore ont voulu s’associer au mouvement de l’OA par la libre publication de leurs ressources sur internet. »

URL : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2013-06-0020-003

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook

Public Libraries in the Knowledge Society Core Services…

Public Libraries in the Knowledge Society: Core Services of Libraries in Informational World Cities :

« Informational Cities are the prototypical spaces of the knowledge society. Public libraries play an important role as parts of the digital, smart, knowledge and creative infrastructures of these Informational Cities. Libraries have economic value as location factors in the two spaces of Informational Cities, the physical and the digital. For this reason, we divided the library services into two main groups, namely the digital library and the physical library. For 31 specified Informational World Cities, we empirically analyzed the core services of their public libraries via content analysis of the libraries’ Web pages. Additionally, we studied these libraries’ social media activities. Many libraries provide free e-resources (above all, e-books, e-journals and bibliographical databases) to their customers. Libraries offer digital reference services, mainly via e-mail and Web forms. Their presence in social media is dominated by posts on Facebook and Twitter. Nearly all public libraries we analyzed represent attractive architectural landmarks in their region. Besides offering spaces for children, the libraries provide rooms for learning and getting together and, to a lesser degree, modular working spaces. Most libraries provide Wi-Fi inside their buildings; more than half of those we investigated work with RFID technology. The prototypical public library in the knowledge society has two core services: (1) to support citizens, companies and administrations in their city and region with digital services, namely e-resources as well as reference services, and to communicate with their customers via social media; and (2) to provide physical spaces for meeting, learning and working, as well as areas for children and other groups, in a building that is a landmark of the city. »

URL : http://www.phil-fak.uni-duesseldorf.de/fileadmin/Redaktion/Institute/Informationswissenschaft/siebenlist/Lehre/PS_I2/libri-2013-0024_63-4-295-319_Mainka_Stock.pdf

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook

Too early too fast The regulation of the…

Too early, too fast? The regulation of the eBook market in France and its possible effects on EU libraries :

« Until now, legislative interventions on eBooks and libraries have been applied to mass digitization programmes. France has taken further steps, with general regulation of the eBook market. Over and above the French “cultural exception”, the eBook price-maintenance law of May 26, 2011, and the decrease in the eBook VAT rate decided in 2012 will have profound effects on this sector and, perhaps, could prevent the strains between publishers and libraries seen in the USA.
Moreover there is a problem with regulation, namely: what is an eBook? The French Parliament laid the foundations for the debate, but the answers depend on the EU authorities, who have to define a clear policy. The ongoing discussions could have a major consequence: is the eBook, becoming a juridical object, subjected to the “digital renting and lending right”, in line with the 2006 Council directive? This may be the first step towards regulation of the European library market. »

URL : http://liber.library.uu.nl/index.php/lq/article/view/8539/9605

Post to Twitter Post to Delicious Post to Facebook