Distance informationnelle scientifique : le risque d’une altérité informationnelle ?

Auteur/Author : Christian Marcon

A partir de l’hypothèse selon laquelle les chercheurs et laboratoires qui ne développent pas une politique de mise en ligne de leurs publications et données de recherche se mettent à l’écart du mouvement international d’open data scientifique en accroissant la distance informationnelle avec leurs travaux, cette communication présente les conclusions de l’étude des pratiques des laboratoires en sciences humaines de l’université de Poitiers en matière de données de recherche.

URL : http://revue-cossi.info/numeros/n-1-2017-l-information-la-communication-et-les-organisations-au-defi-de-l-alterite/562-1-2017-revue-marcon

Patrimoine numérisé et Open Content : quelle place pour le domaine public dans les bibliothèques numériques patrimoniales ?

Auteur/Author : Laura Le Coz

Le mouvement d’ouverture des données dans lequel la France s’engage depuis 2011 témoigne d’une prise de conscience par les acteurs publics des enjeux de la réutilisation des données. Pourtant, les institutions culturelles sont longtemps restées a la traine de ce mouvement.

En ce qui concerne spécifiquement les reproductions numérisées d’oeuvres du domaine public, beaucoup d’institutions continuent de les soumettre a des conditions de réutilisation contraignantes,comme la loi les y autorise, du fait de l’assimilation de ces fichiers numériques a des données publiques.

Étant donné le caractère très hétérogène et souvent peu lisible des politiques de réutilisation a travers le paysage des institutions culturelles, ce mémoire vise d’abord a faire un état des lieux des pratiques des bibliothèques numériques patrimoniales, ainsi qu’un examen des raisons qu’elles font valoir en faveur des diverses politiques de réutilisation.

Il s’agira également d’éclaircir la situation juridique des bibliothèques numériques en analysant les nombreuses bases légales,plus ou moins solides, sur lesquelles elles s’appuient.

Puisque cette situation juridique a elle-même connu des évolutions récentes, il convient enfin de mettre en lumière les dynamiques de changement à l’œuvre, ainsi que les prises de position suscitées de divers côtés par la question du domaine public numérisé.

URL : Patrimoine numérisé et Open Content : quelle place pour le domaine public dans les bibliothèques numériques patrimoniales ?

Alternative location : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/67307-patrimoine-numerise-et-open-content-quelle-place-pour-le-domaine-public-dans-les-bibliotheques-numeriques-patrimoniales

La place des données publiques dans la communication territoriale : le cas des données liées aux transports et déplacements dans la métropole de Grenoble

Auteur/Author : Mouhameth Beye

L’objectif de ce mémoire est d’analyser l’historicité de l’ouverture des données publiques au niveau local précisément à la métropole de Grenoble. Il propose l’analyse de deux corpus relatifs à la mise à disposition de l’information publique locale : le magazine de la métropole de Grenoble de 1996 à 2015 et le portail « open data » de ladite métropole.

Ce présent travail se donnera pour mission de s’interroger sur la temporalité de cette pratique d’ouverture des données publiques matérialisées aujourd’hui par les portails du même nom.

Nous faisons l’hypothèse que l’ouverture des données publiques, au niveau local, constituerait un renouvellement de l’information service, pratique déjà existante historiquement dans les supports de communication des collectivités territoriales et que les transformations qu’elle apporte ne sont pas à la hauteur des discours qui l’accompagnent, faisant de lui une « révolution » dans la manière de gérer l’information publique locale.

Ce travail s’inscrit totalement dans les sciences de l’information et de la communication (SIC) dans la mesure où il questionne l’information publique, partie intégrante de la communication publique.

URL : https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01373242

Open Access, Privacy, and Human Rights : A Case Study on Ethics in Library and Information Sciences Education

Author : Joachim Schöpfel

Purpose

How do students comment on ethical principles, which principles are important for their awareness of librarianship, how do they understand the relevance of human rights for their future work?

Methodology/approach

The case study presents the results of a lecture on information rights and ethics with 50 Master students in library and information sciences (LIS) at the University of Lille (France) in 2014–2015. Students were asked to comment on the core principles of the International Federation of Library Association (IFLA) Code of Ethics.

Findings

The students see the library as a privileged space of access to information, where the librarian takes on the function of a guardian of this specific individual freedom—a highly political role and task.

This opinion is part of a general commitment to open access and free flowing resources on Internet. They emphasize the social responsibility toward the society as a whole but most of all toward the individual patron as a real person, member of a cultural community, a social class or an ethnic group.

With regard to Human Rights, the students interpret the IFLA Code mainly as a code of civil, political, and critical responsibility to endorse the universal right of freedom of expression.

They see a major conflict between ethics and policy. The findings are followed by some recommendations for further development of LIS education, including internship, transversality, focus on conflicts and the students’ cognitive dissonance and teaching of social skills, in terms of work-based solidarity and collective choices.

Originality/value

The chapter is qualitative research based on empirical data from a French LIS Master program.

URL : http://hal.univ-lille3.fr/hal-01408444

Relationships between Consumption, Publication and Impact in French Universities in a value perspective: A Bibliometric Analysis

Authors : Chérifa Boukacem-Zeghmouri, Pascal Bador, Thierry Lafouge, Hélène Prost

The study aims to investigate the relationships between consumption of e-journals distributed by Elsevier ScienceDirect platform, publication (articles) and impact (citations) in a sample of 13 French universities, from 2003 to 2009.

It adopts a value perspective as it questions whether or not publication activity and impact are some kind of return led by consumption. A bibliometric approach was used to explore the relations between these three variables.

The analysis developed indicators inspired by the mathematical h-Index technique. Results show that the relation between consumption, publication and citations depends on the discipline’s profile, the intensity of research and the size of each institution.

Moreover, although relations have been observed between the three variables, it is not possible to determine which variable comes first to explain the phenomena. The study concludes by showing strong correlations, which nevertheless do not lead to clear causal relations.

The article provide practical implication for academic library managers who want to show the added value of their electronic e-journals collections can replicate the study approach. Also for policy makers who want to take into account e-journals usage as an informative tool to predict the importance of publication activity.

Originality: The study is the first French contribution to e-journal value studies. Its originality consists in developing a value viewpoint that relies on a bibliometric approach.

URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01272124

Etude critique des nouveaux modes « d’éditorialisation » de revues scientifiques en accès-ouvert

Auteur/Author : Pierre-Carl Langlais

Ce rapport commandé par BSN 4 et BSN 7 porte sur les nouveaux modes d’éditorialisation des revues en accès ouvert. La transition vers le libre accès s’est accélérée au cours de ces dernières années.

Plusieurs pays ont instauré un cadre légal pour sécuriser le dépôt en archive ouverte (en France, une disposition de ce type est intégrée au projet de loi sur le Numérique). En mai 2016 le conseil de l’Union Européenne a appelé à faire du libre accès une “option par défaut” d’ici 2020 dans l’ensemble des pays-membres.

Si la conversion de l’édition scientifique vers la diffusion en libre accès paraît acquise à court terme, ses modalités restent incertaines : se limite-t-elle à un simple transfert des budgets consacrés aux abonnements vers le paiement de droits à publier sans fondamentalement changer les structures éditoriales existantes (ou journal flipping) ?

Ou fait-elle émerger des modèles inédits, qui reconfigurent l’ensemble des paramètres existants ? Cette dynamique de changement ouvre la perspective de réformes à grande échelle.

La commande initiale s’inscrit dans ce cadre : quelles formes éditoriales l’État peut-il encourager à l’heure du numérique, de la mutation de l’édition scientifique et de la faillite de l’évaluation scientifique ?

Le rapport dresse une cartographie des pratiques et des initiatives émergentes qui s’étend dans quatre dimensions : les outils d’édition, les formes d’écriture, l’évaluation, et les modèles économiques.

Notre dernière partie porte un constat plus global : dans un écosystème aussi « interdépendant » que l’édition scientifique numérique, cette transformation impliquerait la mise en œuvre de politiques d’infrastructure qui, au-delà du soutien d’usages ou d’outils spécifiques définiraient des articulations convergentes entre dispositifs, acteurs et pratiques.

URL : Etude critique des nouveaux modes « d’éditorialisation » de revues scientifiques en accès-ouvert

Alternative location : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01388556/

Les données de la recherche et leurs entrepôts, de la documentation à la réutilisation : étude de cas pour l’archive HAL

Auteur/Author : Marilou Pain

L’archive ouverte nationale et pluridisciplinaire HAL héberge aujourd’hui des données de la recherche ainsi que des données supplémentaires sous la forme d’annexes.

Afin de tenter de définir des orientations pour cette infrastructure, ce mémoire présente un état de l’art des différents acteurs et enjeux qui gravitent autour de la thématique des données de la recherche. Ensuite, il s’attache à décrire les différents services mis en œuvre par les entrepôts de données de la recherche ainsi que les défis auxquels ils doivent répondre.

Enfin, est proposée une étude exploratoire des données supplémentaires hébergées par HAL, qui cherche à identifier quelles communautés scientifiques utilisent ce service et sous quelles formes.

URL : Les données de la recherche et leurs entrepôts, de la documentation à la réutilisation : étude de cas pour l’archive HAL

Alternative location : https://memsic.ccsd.cnrs.fr/mem_01374509v1