Ethical Research Primer for the Novice Researcher

As the research process is embarked upon, it is important that a novice researcher become well versed in ethical standards. Maintaining the highest level of ethical conduct is of paramount importance at all stages of the endeavor. Unethical behavior compromises research quality, slows the advancement of knowledge, and undermines societal trust. Thus, development of familiarity and expertise surrounding ethical complexities will enhance the chances of a successful and worthwhile research project. The purpose of this article is to create awareness of the ethical dilemmas novice researchers are faced with in maintaining the academic integrity of published works. The article explores the literature related to ethics in research, and provides a discussion of a number of ethical issues which threaten research quality.

URL : Ethical Research Primer for the Novice Researcher

Alternative location : http://www.ijier.net/assets/ethical-research-primer-ijier.net-vol-3-8-13.pdf

Use of Web Resources for Scholarly Research in Language and Literature: A Study among Research Scholars in Aligarh Muslim University, India

This paper assesses the level of awareness and use of web resources by the research scholars of languages and literature in Aligarh Muslim University, India. Further the paper aims to highlight the problems faced by research scholars while accessing web resources, their opinion about the features and usefulness of the e-resources. The study was conducted through a well structured questionnaire administered among the research scholars in the department of English, Hindi, Arabic, Urdu, Persian, Modern Indian Languages and Comparative literature and Culture.

A random sample of 250 respondents collected during the months of June to August 2011 has been taken for analysis. This paper restricts the study exclusively to use of web resources by research scholars of Language and Literature in Aligarh Muslim University. The scope of the study can be extended to other Indian Universities also.

The study reveals that web resources have became an essential part of the research works in AMU. Almost all the services and resources available on Web are utilized by the researchers and Google is the widely used search engine in the University. Many attempts have been made to study the use of e-resources by research scholars in various universities in India, but this is the first of its kind among the researchers of Language and Literature with some suggestions for improvement of web resources and services.

URL : http://irjlis.com/use-web-resources-scholarly-research-language-literature/

The impact and use of TEEAL The Essential…

The impact and use of TEEAL (The Essential Electronic Agricultural Library) on researchers of agriculture :

« The primary target of TEEAL in Ahmadu Bello University(ABU) is the researcher at the faculty of Agriculture and the institute for Agriculture research. After years of its introduction, an evaluation of its impact has become necessary. Thus five research questions were drawn for that purpose. They are: (1), Are you aware of the TEEAL cd Rom database in this institution? (2), Is TEEAL solution to the problem of qualitative research in your field? (3), Has TEEAL cd Rom database enabled you access to world’s scholarly publishing? (4), What impact has the full text of TEEAL made on your research work? (5), Is TEEAL cd Rom database user friendly? (6), What is your assessment of TEEAL? These questions were put in form of a questionnaire survey supplemented by one interview to find the required information. From the response some analyses were made, some recommendations were put forward, and conclusions drawn. »

URL : http://eprints.rclis.org/handle/10760/15590

Sciences com libre accès et science ouverte Introduction…

Sciences.com — libre accès et science ouverte. Introduction :

« Confrontée au développement des réseaux électroniques, l’édition scientifique mue, mute, résiste ; nourris au lait d’Internet, les chercheurs tergiversent au moment d’y diffuser leurs productions; garantes du bien public, les institutions normalisent, s’interrogent, expérimentent. La mutation est profonde, et trouve des répercussions non seulement dans la circulation des connaissances, mais aussi dans la propriété intellectuelle et la notion d’auteur ou les conditions de publication… En quelques années, la diffusion des savoirs sur Internet et en particulier l' »open access » a changé les termes du débat. L’édition scientifique était un petit monde policé et local; aujourd’hui, c’est un marché global et un théâtre de guerre économique. Le nombre de scientifiques a explosé, les revues scientifiques se sont multipliées, les budgets explosent, et l’idéologie du « Publish or perish » domine. En parallèle, des intermédiaires du savoir, tels les sites commerciaux Cairn ou Science Direct, prennent une assise nouvelle et cherchent le meilleur modèle économique et cognitif. Les chercheurs sont placés face à une injonction paradoxale : d’une part publier, publier de plus en plus, dans des revues cotées, des revues de plus en plus mesurées, étalonnées, hiérarchisées, mais payantes et privées ; d’autre part, rendre public, diffuser au plus grand nombre, mettre en ligne le plus vite possible, librement et sans droit d’accès. Dans cette introduction au numéro spécial intitulé « Sciences.com », les auteurs s’intéressent, dans une perspective résolument pluridisciplinaire, aux différents questions que pose cette  » science ouverte  » avec toutes ses formes de mises à disposition des connaissances produites par des scientifiques : revues gratuites, mises en ligne des publications par les institutions, modèle auteur-payeur, archives en libre accès, bibliothèques numériques ouvertes… »

URL : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00586590/fr/

INDICATEURS DE SCIENCES ET DE TECHNOLOGI…

INDICATEURS DE SCIENCES ET DE TECHNOLOGIES :

« Cette dixième édition du Rapport d’Indicateurs de sciences et de technologies présente, comme les précédentes, un ensemble d’indicateurs de référence pour aider à mieux connaître le paysage actuel de la recherche française et internationale.

L’édition 2010 est organisée en trois grandes parties, correspondant à trois espaces géopolitiques : la France, l’Union européenne, le monde. La première partie, centrée sur l’espace national, inclut l’étude de la France et des régions françaises, mais aussi une comparaison entre la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. La deuxième partie, centrée sur l’Union européenne à 27, inclut l’étude des pays et des régions européennes, mais aussi la comparaison entre l’Union européenne, les États-Unis, le Japon et la Chine. La dernière partie, qui étudie les zones et les pays du monde, présente également la production scientifique des pays Bricsam (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud et Mexique).

Chaque grande partie est divisée en chapitres dans lesquels sont successivement analysées les dépenses de R&D, les ressources humaines (en y incluant les étudiants de l’enseignement supérieur), la production scientifique mesurée par les publications, la production technologique mesurée par les brevets et la participation à l’espace européen de la recherche. Pour aider à maîtriser plus rapidement le contenu de l’ouvrage, chaque partie est précédée de “Faits saillants”. Enfin, comme à l’accoutumée, les méthodologies détaillées et les nomenclatures utilisées dans le Rapport sont présentées à la fin de l’ouvrage.

Avec cette dixième édition de son Rapport, l’OST fête cette année ses 20 ans. Lors de sa création, en 1990, l’OCDE et les offices statistiques gouvernementaux produisaient régulièrement des indicateurs de référence, construits selon des standards internationaux et permettant de comparer les pays par les ressources qu’ils consacrent à la R&D. Ces indicateurs étaient à l’époque moins complets et moins accessibles qu’aujourd’hui. C’est pourquoi l’OST avait reçu pour mission de produire un Rapport qui, d’une part, contribuerait à la diffusion de ces indicateurs de référence “pour un large public” et qui, d’autre part, offrirait des indicateurs complémentaires construits pour répondre aux questions d’analyse stratégique des institutions membres du Gip. Aujourd’hui, la situation a évolué, et les membres du Gip ont décidé que le Rapport édition 2010 serait le dernier publié sous ce format.

Comme dans les éditions précédentes, les indicateurs proposés dans cet ouvrage sont destinés à décrire le système national de R&D, à apporter des informations quantitatives sur son positionnement stratégique international et à en analyser les performances, essentiellement par comparaison avec celles d’autres systèmes, mais sans en décrire le détail. S’ils jouent un rôle irremplaçable pour discerner des tendances et poser des diagnostics, ils doivent toujours être complétés par des analyses plus détaillées qui permettront d’éclairer les mécanismes en cause.

Les indicateurs proposés dans ce Rapport sont construits en utilisant des données créées par d’autres, telles qu’il n’est pas toujours possible de maintenir la continuité des périmètres tout au long de l’ouvrage – et, bien entendu, d’une édition à une autre : ces discontinuités sont signalées dans les notes qui complètent les tableaux, et éclairées par les notes méthodologiques proposées à la fin de l’ouvrage. »

URL : http://www.obs-ost.fr/fileadmin/medias/PDF/R10_Complet.pdf

Research for our Future: UK business suc…

Research for our Future: UK business success through public investment in research :

« Research Councils UK (RCUK) believes that strategic delivery of focused research programmes, alongside nurturing innovative basic research, is the key to fostering economic recovery, ultimately placing the UK in a position of leadership on the world stage of research and innovation. The Research Councils occupy a vital position in having a balanced portfolio of funding both excellent people throughout their research careers, and excellent projects that bring huge economic and societal benefits to the UK.
Written by leading economist Romesh Vaitilingam, this new report from RCUK presents the case for UK research and why it is so vital for our future prosperity. It includes submissions from leading business and industry and examines why they choose to work in partnership with British researchers. »

URL : http://www.rcuk.ac.uk/aboutrcuk/publications/corporate/researchforourfuture.htm

Global trends in research resources and …

Global trends in research resources and scientific output in microbiology in Spain (1998-2007) :

« This work assesses the main features of microbiological research developed in Spain over the last decade (1998–2007), observing its changes and trends along the time and comparing them to those which have taken place in other life sciences. This analysis encompasses the entire scientific cycle: the organizations involved (basically, universities, research centers, scientific societies, and companies), resources invested (human and economic), and outputs or results obtained (journals, articles, doctoral theses, and other documents or publications). Summarizing, there is a positive trend in Spanish microbiology regarding research projects and scientific articles; the scientific output (research articles) of Spanish microbiologists ranks 6th in the world, which is higher than the ranking of Spain with respect to economic development. »

URL : http://eprints.rclis.org/19054/