Quels choix juridiques pour la médiation culturelle et scientifique dans l’environnement numérique ?

Auteur/Author : Lionel Maurel

La dimension juridique n’est pas forcément celle à laquelle on songe en premier lorsque l’on envisage les «enjeux numériques pour la médiation scientifique et culturelle du passé».

Pourtant, tout autant que la technique, le droit est devenu aujourd’hui un facteur essentiel d’interopérabilité dans l’environnement numérique. Tout projet culturel ou scientifique produisant des données et/ou des contenus doit s’interroger sur les conditions juridiques de mise à disposition de ces objets, sous peine que ces questions ne se posent ensuite a posteriori, en provoquant alors souvent difficultés et blocages pour ne pas avoir été suffisamment anticipées.

Cette dimension juridique est néanmoins de plus en plus importante pour les institutions culturelles (archives, bibliothèques, musées, etc.), ainsi que pour les équipes de chercheurs à mesure que la démarche du Linked Open Data (LOD) se développe et place les porteurs de projets devant des choix souvent complexes à effectuer.

L’ouverture des données implique en effet d’être en mesure de choisir entre plusieurs licences parmi le panel d’outils contractuels existants pour les appliquer à différents objets, sachant que leurs effets varient sensiblement et ne sont pas neutres pour les réutilisateurs en aval.

La visibilité des projets, leur capacité à nouer des relations avec d’autres initiatives et les formes même de médiation qui pourront être mis en oeuvre auprès de différents publics découlent en partie des décisions qui auront été prises à propos des conditions d’utilisation des données et contenus.

Le présent article vise à décrire les principes de base à partir desquels ces choix peuvent être effectués dans de bonnes conditions. En particulier, cet article s’attachera à montrer que faire le choix de l’ouverture par le biais de licences adaptées constitue un atout pour le développement de la médiation autour des données de la recherche.

URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01577998/

 

Creative Commons and Public Sector Infor…

Creative Commons and Public Sector Information: Flexible tools to support PSI creators and re-users :

« Public sector information (PSI) is meant for wide re-use, but this information will only achieve maximum possible impact if users understand how they may use it. Creative Commons tools, which signify availability for re-use to users and require attribution to the releasing authority, are ideal tools for the sharing of public sector information. There is also increasing interest in open licenses and other tools to share publicly funded information, data, and content, including various kinds of cultural resources, educational materials, and research findings; Creative Commons tools are applicable here and recommended for these purposes too. »

URL : http://www.epsiplus.net/topic_reports/creative_commons_and_public_sector_information_flexible_tools_to_support_psi_creators_and_re_users

Open Licenses and Radical Shift in Digit…

Open Licenses and Radical Shift in Digital Content Distribution. :

« World Wide Web is becoming the most preferred location for academic community, librarians and other professionals for communication, content generation and transfer. They are extensively making use of web services such as blogs, podcast, wiki’s, digital libraries and institutional repositories for the transfer and access of information content in digital format. Text, images, audio and video in digitized format facilitate easy creation, transfer and duplication of information throughout networks. Reckless use and transfer of digital content through Internet invokes threats to copyright claims of commercial content creators. This situation force commercial publishers to make use of technology and law to ensure security and prevent unauthorized access of digital content. »

URL : http://eprints.rclis.org/19438/

Open Licenses and Radical Shift in Digit…

Open Licenses and Radical Shift in Digital Content Distribution :

« World Wide Web is becoming the most preferred location for academic community, librarians and other professionals for communication, content generation and transfer. They are extensively making use of web services such as blogs, podcast, wiki’s, digital libraries and institutional repositories for the transfer and access of information content in digital format. Text, images, audio and video in digitized format facilitate easy creation, transfer and duplication of information throughout networks. Reckless use and transfer of digital content through Internet invokes threats to copyright claims of commercial content creators. This situation force commercial publishers to make use of technology and law to ensure security and prevent unauthorized access of digital content. »

URL : http://eprints.rclis.org/19438/