Enjeux géopolitiques des données, asymétries déterminantes

Auteurs/Authors : Ghislaine Chartron, Evelyne Broudoux

Cette communication veut contribuer à une analyse critique du big data et de l’open data en convoquant le concept d’asymétrie pour une lecture géopolitique des données massives, dans la filiation de certains travaux antérieurs sur la géopolitique du Cyberespace.

La géopolitique des données (nous adoptons ici une définition extensive de la notion de « données ») est mise en perspective entre les enjeux de l’économie numérique et de l’apparente gratuité et les enjeux de la sécurité, des droits fondamentaux difficilement convergents.

La grille de lecture s’appuie sur l’analyse de plusieurs asymétries installant des déséquilibres mondiaux : l’asymétrie technologique conférant à quelques acteurs un pouvoir central en terme de capacité de stockage, de calculateurs et de savoir-faire pour le traitement informatique des données à l’échelle mondiale ; l’asymétrie de la collecte des données et notamment le pouvoir des plateformes d’intermédiation notamment les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et les data brokers spécialisés dans chaque secteur ; l’asymétrie de cadres législatifs qui confère à certaines zones géographiques des avantages de développement économique au détriment de protections plus attentives à la vie privée et enfin une asymétrie entre les acteurs produisant des contenus et les nouveaux acteurs du numérique revendiquant une ouverture sans barrière de ces contenus à leurs algorithmes dans une vision d’innovations de services.

URL : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_01304035

Stratégie, politique et reformulation de l’open access

Auteur/Author : Ghislaine Chartron

Depuis 25 ans, le mouvement open access se déploie progressivement au croisement de revendications pour une circulation plus ouverte des résultats de la recherche et d’opportunités inédites introduites par l’Internet et le Web.

Les reformulations du mouvement furent nombreuses, portées par des acteurs différents, ne projetant pas les mêmes enjeux sur cette transformation. À l’appui d’une observation participante, l’article s’attache à retracer l’évolution des différentes modalités opératoires de l’open access à la fois dans une dimension diachronique et une dimension comparée pour les politiques nationales de différents pays.

Un tournant particulier semble s’amorcer, marqué par des négociations globales entre éditeurs, pouvoirs publics et financeurs de la recherche. Le contexte français est analysé, en particulier par l’intégration récente d’éléments réglementaires dans la loi Lemaire de 2016 et par les tensions croissantes avec les acteurs de l’édition nationale, majoritairement en sciences humaines et sociales.

URL : https://rfsic.revues.org/1836

‘Héloïse’: towards a co-ordinated ecosystem approach for the archiving of scientific publications?

Authors : Hans Dillaerts, Ghislaine Chartron

With the continued development of open access policies, it is important to promote consensus-building projects with the various stakeholders. This article gives an account of how such collaboration has facilitated the construction of the project Héloïse.

This project is a French information service dedicated to describing the policies of French publishers on the self-archiving of scientific publications. Héloïse represents a real tool of mediation whose development involved much debate between publishers and research stakeholders.

This article seeks to demonstrate that the development of trust between the actors involved in the project was a major component of its success.

URL : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00834411